Harley-Davidson Club
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poésie quand tu nous tiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hot biker
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 108
Localisation : Genève CH
Loisirs : Run with Harlette
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Poésie quand tu nous tiens   Jeu 20 Mai 2010 - 14:46

J’ai un petit boulot peinard,
Je dors bien, je me lève tard,
Pas de rendement pas d’horaire,
Pas de patron, pas d’actionnaires,
Je prêche à tort et à travers
Des couplets plus ou moins pervers,
Sans risque de me faire saquer,
Je suis l’Imam de la mosquée !
Pas besoin d’aller au turbin,
J’ai une douzaine de bambins,
Et tous les mois grâce aux fistons
J’encaisse les allocations.
J’suis un seigneur, j’suis un Imam,
J’ai le droit d’être polygame,
Et tous les soirs à la casbah
Je hisse les voiles sur le grand mat.
On me laisse faire mon p’tit biz’ness
Un’ femme et deux ou trois maîtresses
Ici c’est cool, c’est le bonheur,
J’ai le beurre et l’argent du beur !
J’suis un barbu, j’suis un notable,
Un protégé, un intouchable,
Et j’appelle mon avocat,
Dès qu’on pince mes femmes en burqa.
Pendant que les Français turbinent
Pour nourrir toutes mes concubines,
Moi je m’ promène en djellaba
La France c’est beau comm’ là-bas !
Revenir en haut Aller en bas
Gros Piston
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Poésie quand tu nous tiens   Mer 25 Mai 2011 - 18:17

Y'a pas tout ça en Suisse ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
 
Poésie quand tu nous tiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nostalgie, quand tu nous tiens !
» Haaa,... l' amour, quand tu nous tiens !
» AH!vanité quand tu nous tiens!!!
» Ah magouille quand tu nous tiens...
» Pluie Pluie quand tu nous tiens !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H-DC Les Morfals :: humour, discussion, bricole :: Discussions-
Sauter vers: